Nous sommes à Los Angeles, dans les hautes sphères du monde de l'art contemporain. Le Rocque Museum se prépare à l'évènement de l'année, le vernissage de la nouvelle exposition de Kim Lord, « Natures Mortes ». Kim Lord est une icône féministe, connue pour ses oeuvres provocatrices et d'avant-garde. Cela fait cinq ans qu'elle prépare ce nouveau projet : une série de onze autoportraits dans lesquels elle incarne des femmes assassinées ayant défrayé les chroniques. Toute la crème de Los Angeles est au rendez-vous le soir du gala, mais la principale intéressée se fait attendre et plus la soirée avance, plus l'inquiétude de l'équipe du Rocque tourne à la frénésie : où est passée Kim Lord ?

 

Interrogeant la consommation du corps féminin dans l'art et les médias, Le Musée des femmes assassinées est une immersion terrifiante dans les coulisses de l'intelligentsia du bon goût et une mise en abyme de notre fascination morbide pour la violence.

Maria HUMMEL - Le musée des femmes assassinées

18,50 €Prix
  • Editeur

    Actes Sud

  • Parution

    février 2021