La Fatigue du matériau est LE roman de la migration, une géographie de la peur qui exhorte ses lecteurs à se mettre dans la peau d'un migrant. Ici pas de réflexion politique, économique ou jugement moral, car "c'est un livre volontairement physique, chaque phrase interpelle le lecteur, et l'oblige à vivre avec le héros". La force du roman tient dans le fait que le lecteur ne consomme pas l'histoire mais la vit profondément, emporté dans le froid, la faim et le désespoir de ce que l'auteur appelle "la conscience noire de l'Europe".
Sans nom, sans pays, sans destination, les héros deviennent les archétypes du migrant. Ayant perdu leurs parents dans un bombardement, deux frères ont gagne? se?pare?ment l'Europe dans des conditions inhumaines, et tentent de se retrouver dans une quête désespérée.

Marek SINDELKA - La fatigue du matériau

17,00 €Prix
  • Editeur

    Des Syrtes

  • Parution

    janvier 2021