Par un temps légumineux
je voyageais en citrouille
car il était plus de minuit;
j'étais fatigué,
mes lentilles vertes
me faisaient mal aux yeux.
Je me dis: salsifis, salsifis comme ça
et je m'arrêtai
au coin de la rhubarbe
dans une petite aubergine.
Je pris une chambre qui donnait
sur une jolie courgette fleurie
et je dormis dans un brocoli moelleux.
Quand je me réveillai,
le soleil brillait de tous ses pétales,
il faisait artichaut...

Des poèmes drôles, inattendus et pleins d'énergie illustrés avec un très grand talent et beaucoup d'inventivité.
Un très beau livre sur les FRUITS ET LÉGUMES:
Dégustation recommandée d'au moins 5 doubles-pages PAR JOUR.

Constantin KAITERIS Un jardin sur le bout de la langue

10,00 €Prix
  • Editeur

    Motus

  • Parution

    janvier 2014