Le jardinier qui choisit de se passer de tout intrant chimique voit rapidement les insectes dans leur diversité affluer et prendre leurs aises. Et fait acte de résistance ! Parce que ce peuple des jardins issu des âges anciens est d'ores et déjà en grande part détruit... Et ceux qui subsistent sont en danger, pressurés par nos pollutions. Nos jardins deviennent alors des lieux d'accueil où le vivant "sauvage" peut s'établir, faire étape.
Et les insectes se révèlent être de précieux alliés. Garants des équilibres, ils sont le secret d'un jardin vivant. Pour éviter que mollusques ou chenilles ne viennent nuitamment patrouiller entre les légumes, rien ne vaut la présence des grands carabes. Afin de déloger une colonie de pucerons déchaînés, rien de mieux que d'abriter des chrysopes dotées d'un immense appétit... Ces insectes, Arnaud Ville les connaît bien, il les étudie et les photographie depuis des décennies.
Avec lui, on observe nos jardins de près, ce tas de sable, cette bordure ou cet amas de bois mort, et on en découvre les habitants. Avec lui, on admire leur ingéniosité, leur beauté, leur magie. Avec lui, on apprend à aimer ces petits animaux, si faciles à craindre, à mépriser, si pratiques à caricaturer, juste et comme toujours, parce que l'on ne les connaît pas.

Arnaud VILLE - Les jardiniers invisibles

25,00 €Prix
  • Editeur

    Rouergue

  • Parution

    mars 2021